Règlement intérieur

L’institut est spécialisé dans l’enseignement de la langue arabe, quran, tawhid et fiqh.

  • L’Institut n’est voué à aucun but politique et n’est responsable d’aucune activité en contradiction avec le Coran et la Sounnah.
  • L’Institut n’est pas responsable des formalités liées à l’obtention des droits de résidence des étudiants dans ce pays.
  • L’Institut n’accepte pas les étudiants en contradiction avec le Coran et la Sounnah comme ceux qui appartiennent à des groupes contraires à la communauté musulmane ou à un parti politique ou religieux. Et s’il s’avère qu’un étudiant en contradiction avec le Coran et la Sounnah a intégré l’Institut, l’Institut se réserve le droit de l’exclure dans les plus brefs délais.
  • L’étudiant se doit de se parer des bons comportements islamiques, des comportements convenant à l’étudiant en science, et de se montrer respectueux envers les enseignants, les membres de l’administration, ainsi que les autres étudiants. Et si un problème survient, l’étudiant se doit d’en informer l’administration afin que le problème soit résolu de la meilleure façon.
  • L’Administration se réserve le droit après observation d’un mauvais comportement de la part d’un étudiant envers l’un des enseignants, l’un des membres de l’Administration, ou bien l’un de ses camarades d’exclure ce dernier de l’Institut.
  • L’étudiant se doit de s‘inscrire et pour cela il se doit de :
  • Remplir une feuille de renseignement remise par l’administration,
  • Présenter une photocopie de son passeport,
  • De régler les frais d’inscription au niveau dans lequel il a été accepté avant son entrée en classe.

L’étudiant ne pourra commencer ses études qu’après avoir réglé ces formalités en bonne et due forme.

L‘organisation générale des études :

  • L’étudiant se doit d’avoir avec lui ce dont il a besoin pour noter ses cours (stylo, cahier, règle…), l’administration et l’enseignant se réservant le droit de refuser un étudiant après avoir constaté qu’il manque à ce dernier ce qui lui permet la prise de note correctement.
  • Il est du droit de l’enseignant de discipliner l’étudiant dans les limites légiférées s’il en ressent le besoin, et cela en excluant l’élève de la classe ou en lui imposant des devoirs supplémentaires ou autre…
  • Il est obligatoire pour l’étudiant de s’acquitter de l’ensemble des devoirs donnés par l’enseignant, et il est du droit de l’administration d’exclure l’étudiant de la classe ou de l’exclure pour une durée jugée appropriée après observation d’un manque de sérieux dans l’accomplissement de ses devoirs, et cela, sans que ne lui soit rendu quoi que ce soit des frais de niveaux réglés, sauf dans le cas d’une exclusion définitive.
  • L’étudiant se doit d’observer un comportement conforme à l’Islam avec les enseignants, ses camarades, et dans la façon de s’asseoir à l’intérieur de la classe, et il est interdit à l’étudiant d’y manger et d’y boire excepté avec la permission de l’enseignant.
  • Toute mixité homme/femme est prohibée
  • Il est interdit à l’étudiant d’utiliser son téléphone dans l’enceinte de l’Institut, et dans la classe à fortiori, comme il lui est demandé de l’éteindre avant d’y rentrer.

La présence et les absences :

  • L’étudiant se doit de se présenter avec assiduité à ses cours et ceci sans être en retard au rendez-vous convenu :
  • S’il, l’étudiant, se présente en retard de plus d’une demi-heure, il lui sera interdit d’entrer en classe.
  • Si l’ensemble des étudiants ne se présentent pas après plus d’une demi-heure du début du cours, sans avoir averti l’administration, alors leur cours sera annulé, et il leur sera demandé d’en assumer le règlement auprès de l’administration.
  • Le cours ne sera pas rattrapé en raison de l’absence d’un ou des élèves, excepté dans le cas d’un accord convenu entre les étudiants et l’administration, et cela, maximum un jour avant le cours.
  • Si l’élève est arrivé en retard au cours, il se doit de le suivre depuis le moment de son entrée et il ne lui est pas permis de questionner l’enseignant sur la partie du cours qu’il a raté, et il lui est interdit de perturber ses camarades. Le cas échéant, il sera permis à l‘enseignant de prendre les moyens légiférés afin de discipliner l’étudiant.
  • Il n’est pas permis à l’étudiant de s’absenter sans en avoir prévenu l’administration, et cela, un jour avant le cours maximum, comme il ne lui est pas permis de prévenir directement l’enseignant.
  • Et s’il advient que cela se répète plus de cinq fois, l’étudiant se verra interdit de terminer la session commencée, et les frais de sessions ne lui seront pas rendus. Cependant il lui sera possible de rejoindre un autre groupe sous contrat avec l’administration.
  • L’étudiant se doit de rattraper les cours et les devoirs manqués durant son absence.
  • L’étudiant doit obligatoirement passer un examen après avoir terminé une session ou un livre sans quoi l’étudiant ne se verra pas compter parmi ceux qui ont étudié ce niveau ou ce livre.
  • Il n’est pas permis à l’étudiant de s’absenter le jour de l’examen excepté après avoir averti l’administration et présenté une raison valable, la validité de celle-ci étant jugée par l’administration.
  • L’étudiant se devra alors de passer l’examen ultérieurement. Dans le cas contraire, il lui sera impossible de bénéficier de document officiel provenant de l’institut (diplôme, document administratif…).
  • Si l’enseignant considère que l’étudiant n’a pas le niveau approprié pour pouvoir rejoindre la session suivante, il lui sera alors obligé de la recommencer et tous les résultats obtenus à l’examen ne seront pas pris compte.
  • Si l’étudiant désire un diplôme lui autorisant à enseigner il doit obligatoirement obtenir une note supérieure à 90%.
  • S’il désire un diplôme qui atteste son niveau il doit obligatoirement obtenir une note supérieure à 80% de même que la permission de l’enseignant attestant que l’étudiant mérite le diplôme en question.

L’organisation des règlements :

  • Si l’étudiant désire arrêter les études à l’institut après avoir réglé la session et après avoir commencé à étudier, son argent ne lui sera pas rendu, excepté pour une raison jugée valable par l’administration. Le jugement de la validité d’une excuse étant un droit revenant à l’administration. Dans le cas où l’excuse serait acceptée, l’étudiant devra cependant régler les jours étudiés.
  • Si l’étudiant désire arrêter les études à l’institut après avoir réglé la session et sans avoir étudié, son argent lui sera alors rendu.
  • Si l’étudiant a été expulsé de l’institut, son argent ne lui sera pas rendu.
  • Il n’est permis à aucun étudiant d’étudier dans l’enceinte de l’institut qu’après avoir réglé la session désirée, excepté dans le cas d’une excuse jugée valable par l’administration.
  • Si l’étudiant désire arrêter les études à l’institut un temps déterminé, il lui sera permis de rejoindre un groupe qui a atteint la dernière leçon manquée et pourra ainsi terminer la session ou le livre étudié.