KITAB AT TAWHID
  • Extrait du livre :

Allâh Ta’ala dit :

« Je n’ai créé les Jinn et les hommes que pour qu’ils M’adorent. »
[Sourate ad-Dariyat : 56]

« Et très certainement Nous avons suscité dans chaque communauté un messager [pour leur dire] : Adorez Allâh et écartez-vous du tâghût.»
[Sourate an-Nahl : 36]

« Et ton Seigneur a décrété : N’adorez que Lui. Et [marquez] de la bonté envers les parents [père et mère]. »
[Sourate al-Isra : 23]

« Adorez Allâh et ne Lui donnez quelque associé que ce soit. »
[Sourate an-Nissa : 36]

« Dis : « venez, je vais vous réciter ce que votre Seigneur vous a interdis ; ceci : ne Lui associez quoi que ce soit. »
[Sourate al-An’am : 151]

Ibn Mas’ûd -qu’Allah l’agrée- a dit : « Quiconque voudrais lire le testament de Muhammad -salallahu ‘alayhi wa salam- lequel il aurait apposé son sceau, qu’il lise la parole d’Allâh le Très Haut : « Dis « venez, je vais vous réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos parents… » jusqu’à Sa Parole : « Et voilà mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc, et ne suivez pas les sentiers… »

Mu’adh Ibn Jabal -qu’Allah l’agrée- rapporte : « J’étais derrière le Prophète -salallahu ‘alayhi wa salam- sur un âne. Il me dit :
– « Ô Mu’adh, sais-tu quel est le devoir des serviteurs en vers Allâh et quel est Son devoir envers eux ? »
Je répondis : « Allâh et Son prophète sont plus savants. »
Il continua alors : « Le devoir des serviteurs envers Allâh est qu’ils L’adorent sans rien Lui associer. Et Son devoir envers eux est qu’Il ne châtie pas ceux qui ne Lui ont rien associé. » Je m’écriais : « Ô Prophète d’Allâh, puis-je répandre cette bonne nouvelle parmi les gens ? » Il dit : « Ne l’annonce pas, car ils risqueraient de ne s’en remettre qu’à cela. » [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim].